• Solutions & Techno
  • Tous
  • E-commerce
Publié le 10 octobre 2019

MagZento

L’offre MagZen’to est une offre unique imaginée et conçue par ZEN’TO pour aider les commerçants en ligne à migrer de Magento 1 vers Magento 2, en assurant continuité de l’activité, simplicité et risques minimums.

Mi 2020, la version 1 de Magento cessera d’être supportée par l’éditeur de la plate-forme championne du e-commerce. Or, la version 2 n’est pas une simple évolution, c’est une ré-écriture complète de la plate-forme, ce qui implique que la migration peut vite s’avérer complexe, voire risquée pour ceux dont le site de e-commerce est devenu une part importante de l’activité de l’entreprise, avec des développements ajoutés d’année en année, des plug-ins, des intégrations avec le SI…

Alors, on pourrait se dire qu’il est toujours possible de ne pas migrer et de prendre le risque de continuer l’activité avec un socle non supporté. Mais dans ce cas, les problèmes sont multiples et peuvent rapidement s’avérer difficile à contourner. Quelques exemples :

  • les éventuelles failles de sécurité ne sont plus comblées et vont vite s’avérer devenir de vrais « portes d’entrées » pour les pirates de toutes catégories.
  • les contraintes réglementaires nouvelles (par exemple les évolutions de RGPD) seront plus complexes à respecter
  • les nouvelles fonctionnalités ne trouveront plus de plug-ins « tout fait » et devront être réalisées en développement spécifique
  • la maintenance des plug ins s’arrêtera, en « domino », simultanément à la maintenance de Magento.
  • les logiciels sous-jacents à Magento sur les plates-formes d’hébergement risquent d’avoir rapidement de nouvelles versions non compatibles avec le site de e-commerce.
  • Les prestataires ne pourront plus s’appuyer sur le support Magento pour effectuer leur TMA (Tierce Maintenance Applicative). Leur maintenance s’en trouvera donc plus risquée, surtout s’ils ont des engagements de temps de réponse et des pénalités. Il est donc probable qu’ils répercutent ce risque sur leurs prix.

 

La fin du support de Magento n’est pourtant pas une obligation à la migration, mais l’exploitation au quotidien risque alors de s’en trouver plus complexe et donc plus chère, pour un site qui ne pourra plus suivre les évolutions du marché. Dans un monde où l’on voit les usages changer très vite, un site de e-commerce qui n’évolue plus sera un site vite dépassé.

Prendre la décision de migrer est alors probablement le meilleur investissement pour maintenir la performance commerciale du site. La migration est aussi l’occasion de ne pas seulement migrer de manière « iso-fonctionnelle » mais de profiter de l’opération pour apporter des évolutions. Dans ce cas, le « coût » de migration n’en est plus vraiment un, c’est plutôt un investissement sur des futures nouvelles ventes.

La question qui peut alors se poser est : quite à changer de solution, faut-il migrer vers Magento 2 ou vers une autre plate-forme de e-commerce ?

Notre avis est que, même si les deux versions sont assez différentes, une migration de Magento 1 vers 2 ne déstabilisera pas les utilisateurs, les migrations de ce type sont déjà bien maîtrisées et que certains plug-ins ne devront pas être redéveloppés en spécifique. une migration vers Magento sera alors plus simple que vers une autre plate-forme.

Migrer de la version 1 à la version 2 nécessite alors une méthodologie solide pour ne pas impacter l’activité commerciale au quotidien, ne pas entammer le capital confiance du client et ne pas impacter le CA de votre boutique. Pour cela, ZEN’TO a mis au point une méthodologie de migration, baptisée MagZen’to qui consiste à suivre quelques étapes précises :

  • Phase #1 – Un inventaire précis de la plate-forme de e-commerce Magento 1 (le serveur, les thèmes, les fonctionnalités spécifiques, les interfaces avec d’autres applications et les plug-ins). On analysera également le comportement du site sur les différents navigateurs mais également le « responsive » sur différents types d’équipements (mobile, tablette, desktop…). Enfin, on analysera précisément le parcours d’achat du client avec ses points forts et faibles. Il convient de ne pas oublier tout l’historique et les données du site, comme l’historique de commandes des clients ou les préférences utilisateurs. A l’issue de cette phase, nous produisons une infographie précise du site et de sa cartographie.
  • Phase #2 – Après avoir présenté la plate-forme Magento 2, et via quelques ateliers techniques et fonctionnels, nous définissons avec les équipes clients la cible à atteindre : modification du thème, fonctionnalités nouvelles, modification du parcours d’achat, du catalogue produits, les améliorations d’interfaces avec le SI, la navigation…Ce travail permet alors de concevoir la maquette du futur site sous Magento 2, mais également de définir un cartographie du « monde connu » (ie le périmètre iso-focntionnel) et du « nouveau monde » (ie l’ensemble des évolutions à apporter).
  • Phase #3 – On définit un backlog avec l’ensemble des fonctions à réaliser que l’on découpe en versions et en sprints.
  • Phase #4 – On réalise une mise en oeuvre de la plate-forme Magento 2 en utilisant des outils de migration automatique, par exemple pour reprendre le catalogue produits ou les clients. Dans la mesure du possible, le premier « step » de migration s’attachera à mettre en oeuvre le site dans une version iso-fonctionnelle. Mais cela n’est pas toujours possible, surtout si la migration est l’occasion de revoir totalement la navigation, les thèmes ou le parcours d’achat qui vont impliquer une refonte globale du site. A l’issue de cette phase, on valide que le site est bien fonctionnel en s’appuyant sur des outils d’automatisation de tests, que l’on aura d’ailleurs au préalable validés sur le site initial.
  • Phase #5 – On basculera ensuite le nouveau site en production avec l’ensemble de ses interfaces. Dans le même temps, on conservera le site précédent en back-up. Ainsi, si jamais un retour arrière s’avère néceéssaire pour des raisons commerciales ou techniques, il sera toujours possible de le faire juste en synchronisant les bases produits et clients. Au bout d’une période à définir, on ne maintiendra plus l’ancienne version du site.
A retenir :
  • La migration de Magento 1 vers une autre plate-forme n’est pas obligatoire, mais elle risque de rendre la maintenance compliquée et d’augmenter les risques de sécurité.
  • On peut migrer de Magento 1 vers une autre plate-forme de e-commerce, mais des outils de migration vers Magento V2 existent et simplifient la migration
  • La migration doit prendre en compte l’existant mais est également l’occasion de définir une nouvelle cible fonctionnelle
  • La migration nécessite une méthodologie spécifique pour assurer une bonne continuité du business
  • Prévoir un mécanisme de retour arrière permet de minimiser les risques de la migration.
  • Et enfin, MagZen’TO, c’est une méthodologie et des outils qui simplifient la migration et permet de se concentrer sur l’évolution du business plutôt que sur des problèmes techniques.

Partager l’article sur :

Articles similaires

  • Solutions & Techno
  • Tous
  • E-commerce

REPLAY : devenir un champion de l’omnicanal sans envolées budgétaires

Publié le 25 avril 2022 Lire l’article >
  • Solutions & Techno
  • Tous
  • E-commerce

Livre Blanc : 10 inputs pour choisir le bon CMS e-commerce

Publié le 10 mars 2022 Lire l’article >